Hémorroïdes prolapsus: symptômes, causes et traitement

Les hémorroïdes prolapsus sont internes, situées dans le rectum et prolapsus par l'anus. (Les hémorroïdes externes de l’anus peuvent également gonfler à l’extérieur de l’ouverture anale, mais ils ne sont pas qualifiés d’hémorroïdes prolabées.)

Les hémorroïdes prolapsus ne sont généralement pas douloureuses, mais elles peuvent causer une gêne, des saignements et d’autres symptômes pouvant nuire à la position assise, à l’utilisation de la salle de bain et à la vie quotidienne. Dans de nombreux cas, les hémorroïdes prolabées peuvent réduire (rétrécir) seuls ou avec des stratégies de traitement à domicile, mais certains nécessitent un traitement médical ou chirurgical.

Illustration de Cindy Chung, Verywell

Symptômes

Les symptômes d'hémorroïdes prolabées peuvent varier. Ils peuvent faire saillie et se rétrécir par intermittence, vous pouvez donc ne les remarquer que parfois.

Les symptômes les plus courants incluent:

  • Un morceau: Vous pouvez sentir une bosse sur votre anus lorsque vous essuyez après une selle. Ceci est la veine enflée, et il peut être tendre au toucher, tendre tout le temps, ou indolore.
  • Saignement: Vous remarquerez peut-être du sang dans les toilettes ou sur le papier hygiénique lorsque vous allez à la selle, ou même sur votre sous-vêtement entre les selles. Le sang est généralement rouge vif et très liquide, contrairement au sang qui provient de l'estomac ou de saignements intestinaux, généralement sombres, noirs ou goudronneux.
  • Démangeaisons: La peau autour de votre anus peut être très irritante lorsque vous avez une hémorroïde prolabée.
  • Malaise: Les grandes hémorroïdes prolabées peuvent provoquer une sensation générale d'inconfort ou une sensation d'évacuation incomplète de vos intestins, même lorsque vous n'avez pas besoin de libérer les selles. Il peut y avoir une sensibilité lorsque les selles ou quoi que ce soit d'autre touche vos hémorroïdes. La pression de s'asseoir peut également l'irriter. Notez que la douleur est inhabituelle avec le prolapsus des hémorroïdes internes.

Complications

Une hémorroïde prolabée peut devenir gravement enflée, obstruant les mouvements de votre intestin.

Les hémorroïdes internes peuvent parfois saigner rapidement et abondamment, provoquant de graves pertes de sang qui, en soi, peuvent être fatales dans certains cas. Les hémorroïdes prolapsus sont plus susceptibles de saigner ou de devenir thrombosées ou étranglées que les hémorroïdes qui ne sont pas prolabées.

Consultez immédiatement votre médecin si vous ressentez une douleur intense ou des saignements abondants dans votre rectum, en particulier si vous souffrez de gêne abdominale, de diarrhée ou de fièvre.

Les causes

Les hémorroïdes peuvent se former dans l'anus ou le rectum à la suite d'une pression accrue sur les veines dans ces zones. Il existe plusieurs causes bien identifiées d'hémorroïdes et, lorsqu'elles ne sont pas traitées, durent longtemps ou sont soumises à une pression physique plus importante, elles peuvent devenir prolabées et faire saillie hors de l'anus ou du rectum.

Une alimentation riche en graisses et en fibres, une déshydratation, un manque d'activité physique, des diarrhées, une constipation, une surconsommation de médicaments antidiarrhéiques et un âge avancé peuvent provoquer le prolapsus des hémorroïdes. La grossesse et l'obésité sont également des facteurs de risque pour les hémorroïdes prolabées. Ils peuvent s'aggraver pendant la période post-partum – dans les semaines et les mois qui suivent la naissance de votre bébé.

Parfois, placer quelque chose dans l'anus, par exemple lors d'une activité sexuelle ou pour un traitement médical, peut entraîner une pression, entraînant également le prolapsus d'une hémorroïde.

Diagnostic

Une hémorroïde est considérée comme prolabée lorsqu'il y a une saillie au-delà du rectum. Les hémorroïdes prolapsus peuvent être identifiés par votre médecin au cours d'un examen physique.

Les hémorroïdes internes sont classées en fonction du niveau de saillie:

  • Grade I: Ces hémorroïdes internes sont proéminentes mais ne font pas saillie dans le canal anal. Des saignements peuvent survenir.
  • Grade II: Ces hémorroïdes internes se prolongent hors du canal anal au cours d'une selle, mais se rétractent spontanément à l'intérieur.
  • Grade III: Le prolapsus interne de ces hémorroïdes au cours d'une selle ou d'autres formes d'effort doit être replacé manuellement à l'intérieur.
  • Grade IV: Ces hémorroïdes internes ont proliféré hors du canal anal et ne peuvent pas être repoussées à l'intérieur. Elles ne restent pas non plus dans le rectum. Les hémorroïdes de grade IV peuvent devenir étranglées si l'irrigation sanguine est obstruée par la pression du sphincter anal.

Traitement

La plupart des hémorroïdes prolabées diminuent spontanément, mais vous aurez peut-être besoin de remèdes à la maison, de médicaments ou d'une chirurgie si votre hémorroïde ne s'améliore pas d'elle-même.

Soins auto

Les stratégies de soins personnels telles que les blocs de glace et les bains de siège peuvent aider les hémorroïdes prolabées à se contracter.

Il est important d'éviter de forcer pendant les selles. Vous pouvez garder vos selles molles en mangeant des aliments riches en fibres et en buvant beaucoup d'eau.

Rester actif, et en particulier marcher régulièrement, peut aider à prévenir l'aggravation d'une hémorroïde prolabée. L'alcool et la caféine sont en train de se déshydrater. Il peut donc être évité si vous souffrez d'hémorroïdes prolabées.

Des médicaments

Si vos hémorroïdes ne réduisent pas spontanément ou si elles se reproduisent, vous pouvez utiliser divers traitements médicaux, notamment des pommades topiques en vente libre et des assouplissants pour les selles. Votre médecin peut vous prescrire un assouplissant pour les selles si les médicaments en vente libre ne vous aident pas.

Procédures Interventionnelles

Plusieurs procédures peuvent réduire, supprimer ou diminuer le flux sanguin vers une hémorroïde prolabée qui ne peut pas être traitée avec des mesures plus conservatrices.

La procédure la plus courante pour le traitement d’une hémorroïde prolabée est une ligature élastique, qui coupe le flux sanguin dans la veine en enroulant une bande autour de celle-ci. Cela se traduit par un rétrécissement de l'hémorroïde.

  • Sclérothérapie: L'injection d'un matériau qui provoque le rétrécissement de la veine
  • Coagulation: Utilisation d'une lumière infrarouge pour couper l'irrigation sanguine de la veine, la faisant rétrécir

La chirurgie est un moyen plus invasif d'attacher ou de retirer une hémorroïde prolabée, ce qui peut être nécessaire si votre hémorroïde prolabée ne peut pas être traitée avec les autres options.

Un mot de Verywell

Les hémorroïdes sont très courantes et les hémorroïdes prolabées ne sont pas inhabituelles. Ils s'améliorent généralement d'eux-mêmes, mais ils peuvent persister, nécessitant une intervention médicale ou chirurgicale. Des habitudes de vie saines peuvent aider à prévenir le développement d'hémorroïdes prolabées et, souvent, adopter des habitudes saines peut les réduire de façon permanente.

Hémorroïdes prolapsus: symptômes, causes et traitement
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *