Hémorroïdes internes vs externes

Hémorroïdes internes vs externes

Les hémorroïdes sont causées par la dilatation anormale des veines de l'anus et du rectum. Ils peuvent être internes ou externes. Voici les symptômes d’une crise hémorroïdaire, les facteurs qui favorisent leur apparence et les traitements existants pour les traiter.

Hémorroïdes internes vs externes
  • Les injections sclérosantes consistent à injecter dans la sous-muqueuse, au-dessus des hémorroïdes, 1 à 2 centimètres cubes d'un produit sclérosant. Les indications pour une dose élevée pendant cinq jours sont la procréation hémorroïdaire de stade I et les hémorroïdes. La récurrence des symptômes après le traitement devrait suggérer un type de traitement différent.
  • La photocoagulation à l'aide d'un capteur infrarouge. Effectué dans la zone sus-hémorroïdaire, il provoque la coagulation vasculaire et la sclérose sous-muqueuse. Son efficacité est comparable à celle des injections sclérosantes et les mêmes indications.
  • La destruction laser peut être indiquée.
  • Les ligatures élastiques consistent à placer un anneau élastique à la base du faisceau hémorroïdaire, dans la zone supra-hémorroïdaire, à l'aide d'un appareil permettant l'aspiration de la muqueuse. Cette technique permet de réaliser au minimum une véritable hémorroïdectomie (élimination des hémorroïdes), une nécrose des tissus ischémiques avec élimination de l'hémorroïde en une semaine environ. Les indications de ce traitement sont les hémorroïdes de stade I ou II, c'est-à-dire les hémorroïdes pour lesquelles les injections sclérosantes peuvent être insuffisantes et la chirurgie non encore indiquée.
  • La cryothérapie consiste à congeler le tissu hémorroïdaire, qui devient ensuite nécrotique à l'aide d'une sonde traversée par de l'oxyde nitreux. Généralement associé aux ligatures, il semble augmenter son efficacité.

CHIRURGIE

L'indication du traitement chirurgical peut être posée d'emblée devant une procidence hémorroïdaire permanente (stade III) ou une thrombose hémorroïdaire interne irréductible. Ailleurs, la chirurgie ne sera indiquée qu'en cas d'échec de traitements médicaux et instrumentaux bien conduits et face à une maladie hémorroïdaire invalidante.

Le traitement de la thrombose utilise principalement l’excision, dans la mesure du possible. C’est faisable dans le cabinet du médecin sous anesthésie locale à la xylocaïne.

Les formes semi-circulaires ou circulaires, souvent très œdémateuses, peuvent nécessiter une hémorroïdectomie (élimination des hémorroïdes) en cas d'urgence. Cette intervention est bien codifiée et ses résultats à long terme sont excellents s’ils sont pratiqués par un opérateur qualifié. Les soins postopératoires sont essentiels. Ils visent à faciliter le transit intestinal et à favoriser la guérison.

Voir plus: Traitement à domicile des hémorroïdes thrombosées

Hémorroïdes internes vs externes
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *